L'histoire

 

 

 

 

 

Ceci est l'histoire de Pickachu, qui décide de partir en vacances. Il veut quitter le monde des pokémons, pour aller visiter l'espace. Il va voir les Mélofées, pour leur demander s'ils peuvent lui prêter leur vaisseau spatial.

- Mélo-mélofée, d'accord, disent-ils, nous te le prêtons, mais à une seule condition.

- Pika pika??

- Tu dois, mélofée, nous prêter ton Toguepi. Nous avons perdu notre ballon pour jouer à la balle au prisonnier. 

- Pika pika, C'est d'accord !

Fou de joie, Pickachu donne le pauvre Toguépi aux Mélofées et s'embarque dans sa nouvelle soucoupe volante.

- Au revoir tout le monde ! Attention, décollage dans 5, 4, 3, 2, 1, partez. VROUMMM, Pickachu s'envole dans l'espace. Depuis sa fenêtre il peut voir les étoiles. 

- Pika, quel beau nuage, qu'est-ce que c'est ?

- C'est la voie lactée, lui répond son spatiodex.

- Je veux y aller !

Il traverse une épaisse couche de poussière d'étoiles, et là, que voit-il ? Un énOrme soleil, autour duquel gravitent neuf planètes.

   

- Quelles sont ces planètes ?

- La première que tu vois, la plus éloignée du soleil, c'est Pluton.

Ensuite il y a les quatres géantes gazeuses: Neptune puis Uranus. Juste devant, c'est Saturne, et à côté, c'est Jupiter.

       

Toutes ces planètes sont appelées planètes froides. Il existe aussi quatre autres planètes, que l'on appelle des planètes telluriques, parce qu'elles sont toutes petites comparées aux planètes froides. Dans l'ordre il y a Mars, La Terre, Venus et Mercure.

       

Mais tu ne devrais pas aller jusque Mercure, car tu serais beaucoup trop près du Soleil, et tu finirais en brochette de Pickachu grillé !

- J'ai compris. Mais que se passe t-il ? Je ne contrôle plus rien, je tombe ! Mon vaisseau se fait entraîner par un trou noir !!

     SPLASHHHH

- Pika où suis-je ? Il fait tout noir ici. Je vais allumer mes phares.

Pickachu allume ses phares et que voit-il ?

- Ah au secours, un martien !

- Comment ça un martien ? lui répond l'étrange animal. Dois-je te rappeler que les martiens vivent sur Mars, et qu'ici tu es sur Terre?

- Je suis sur Terre ? Comment suis-je arrivé ici ?

- Tu t'es approché trop près de la Terre et elle t'a attrapée grâce à sa force de gravité. C'est comme ça qu'elle a réussi à attraper la Lune il y a des milliers d'années !

- Et toi, qui es-tu ?

- Je suis un animal des abysses, c'est à dire que je vis dans les profondeurs de l'Océan. Je suis une sorte de poisson flasque, à cause de mon corps tout mou.

- Ma fois, ce ne doit pas être très facile d'avoir un corps tout mou !

- Au contraire, je ne pourrais pas survivre si j'avais un squelette. Ici, il y a tellement d'eau que la pression est immense, et elle écrase tout ce qui est dur. Aussi je ne te conseille pas de sortir de ton vaisseau tout de suite, tu devrais d'abord remonter à la surface !

- Merci poisson flasque, je vais suivre ton conseil. A bientôt !

Et Pickachu se remet en route vers la surface.

- Pika, il fait très noir ici. Tiens j'aperçois une lumière qui clignote ! Serait-ce un phare qui guide les navires ? Je vais le suivre !

Mais que se passe-t-il ? Pourquoi tu bouges ? Attends moi !!!                                                                                                                                            

Ah, au secours, un monstre !!! Il va me manger tout cru ! Vite vers la surface !

Et Pickachu accélère, et accélère, et arrive enfin dans des eaux claires et colorées.

- Ouaaahh, que c'est joli ici. Il y a plein de couleurs et de plantes.

  

Regardez celle-là, comme elle est belle. Mais, elle bouge ??!!

- Je ne suis pas une plante, je suis un dragon des mers à feuilles. Je vis dans les eaux froides et peu profondes des côtes de l'Australie. Tu a dû entendre parler de mon cousin, l'hippocampe, non ? Comme lui, ce sont les papas qui portent les oeufs, jusqu'à ce qu'ils éclosent.

- Ouaahh, je ne savais pas ! En tout cas, tu ressembles beaucoup à une plante !

- C'est normal, c'est une technique de camouflage, pour échapper à nos prédateurs.

- Vos prédateurs ? Qu'est-ce que c'est ?

- Ce sont les animaux dangereux pour nous.

- Ah, tu veux dire comme cette chose qui vient de me chasser, avec une très grande bouche et une lumière sur la tête ?

- Cette chose, s'appelle un poisson pêcheur, elle vit dans les eaux noires et très profondes. Elle se sert de sa lumière pour attirer les poissons, qu'elle croque ensuite. Mais ici tu n'as plus rien à craindre, il y a bien trop de lumière pour elle !

- Quels sont donc vos prédateurs ici ?

- Quand nous sommes encore petits, nous devons nous méfier des anémones et des crabes. Mais le plus grand de tous les prédateurs, et ce pour beaucoup d'espèces, est bien sur l'homme.

- L'homme, mais pourquoi ?

- Certains nous pêchent pour nous collectionner, ou encore parce qu'ils croient que nous avons le don de guérir. Et puis, aves tous les produits chimiques qu'ils utilisent pour faire des engrais, ils polluent notre eau. Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça, et certains essayent de nous protéger. Sinon, nous ne serions plus là !

- Merci pour tous ces renseignements, je vais continuer mon voyage. Où me conseilles-tu d'aller maintenant ?

- Va sur la Terre,et visites tous les continents du monde. Puisque tu es en Australie, commence par aller voir les animaux australiens !

- Merci, Pika, j'y vais !

Et Pickachu entame son voyage sur la terre ferme. Comme lui a conseillé son ami le dragon des mers, il se dirige sur le continent australien.

 

 A peine sorti de l'eau, Pickachu se retrouve face à face avec un gang d'étranges créatures...

           

 

 

- Oh, je crois que je ferais bien de faire un petit détour ! Pppfffiiouuu, j'ai eu chaud ! Cette bande de lézards m'aurait volé mon vaisseau !

 

Pickachu arrive ensuite dans un endroit où se trouvent de nombreux animaux.

- Oh, tu ressembles à une souris lapin, qui es-tu ?

- Je me nomme Bilby, moi et mes autres compagnons ne vivont que dans ce pays. Nous sommes donc des animaux autochtones.

- Quel est cet autre animal qui nous observe, perché dans les arbres ?

- Je suis un dendrologue, une sorte de kangourou qui vit dans les arbres, répond l'animal, et lui là-bas c'est un couscous.

- Un couscous ? Mais je croyais que le couscous était un plat avec des légumes et de la semoule qui se mangeait !

- Oui, mais moi, je ne me mange pas ! Moi aussi, je vis dans les arbres.

- Je ne savais pas qu'il y avait autant d'espèces animales si différentes sur Terre ! L'Australie est vraiment un pays riche de diversité !

- Mais il n'y a pas qu'en Australie que l'on trouve des animaux étranges. Dans tous les pays du monde, tu en trouveras, des animaux rares, et aussi parfois en voie de disparition. Peut-être que tu devrais en profiter pour faire le tour du monde !

- Oui, c'est une très bonne idée.

Sur ce, Pickachu remonte dans son vaisseau, et s'envole dans le ciel. Il vole au-dessus de l'Océan Indien, et, à la nuit tombée, atterrit sur une île : Madagascar.

 

Une fois sur terre, il sort de son vaisseau.
Toc toc toc toc, toc toc toc toc.

- Quel est ce bruit étrange? Toc toc toc toc, toc toc toc toc.

Il regarde autour de lui. En hauteur, dans les arbres, il aperçoit celui qui fait ce bruit :

- Bonjour, je suis Pickachu. Et toi, qui es-tu ?

- Je suis un aye-aye.

- Pourquoi tapes-tu sur cet arbre ?

- C'est pour chercher ma nourriture. C'est comme ça que je recherche les vers qui composent mon menu, ensuite je ronge le bois avec mes dents affûtées et je les attrape avec mes longs doigts.

- C'est bizarre, dit Pickachu, j'ai l'impression d'être observé.

- Regarde en bas, dit le aye-aye.

- Qu'est-ce que c'est ?

- C'est un tarsier, qui fait partie de la famille des primates, comme les singes.

- Quels grands yeux ! J'imagine qu'il doit très bien voir dans le noir !

- Tout à fait, répond le tarsier, et j'ai repéré un foussa qui nous observe.

- Un foussa ?

- C'est un des prédateurs de Madagascar. Il aime chasser tout ce qui bouge !

- Oh, alors je ferais mieux de m'en aller rapidement d'ici !

Et Pickachu remonte en vitesse dans son vaisseau spatial et décolle.

- Direction l'Amérique du Sud !

 

 

 

Pour arriver à destination, Pickachu doit voler au-dessus du continent africain, où il peut voir des paysages magnifiques, et très secs : la savane. Là-bas, il y a aussi beaucoup d'animaux différents, qu'il peut apercevoir depuis son vaisseau.

 

 

     

 

       

 

 

Ensuite, il passe par-dessus l'Océan Altantique, et se pose enfin dans une forêt très verte et très dense.

 

- Bonjour, et bienvenue à toi étranger. Quel est ton nom ?

- Je m'appelle Pickachu et toi ?

- Je suis un paresseux, et je me promène la plupart du temps sur des branches, la tête en bas.

- Y a-t-il beaucoup d'animaux qui, comme toi, vivent dans les arbres ici ?

- Oh oui, sur ce continent, j'ai beaucoup de cousins et de voisins qui vivent dans la forêt. Suis-moi !

Pickachu et le paresseux se mettent en route ensemble.

- Est-ce que tu vas toujours aussi doucement ?

- Pourquoi crois-tu que l'on m'apelle le paresseux ? Mais ne te fie pas à ma vitesse, j'économise mon énergie, car en temps de chasse, je vais beaucoup plus vite ! Tiens regards, sur cette branche, là-haut, une famille de marmosets pigmés.

Avec leurs reflets verts, ils se confondent avec les feuilles. Bien qu'ils mangent des fruits et des insectes, ils se nourissent principalement de la sève des arbres, qu'ils récupèrent en creusant des trous dans l'écorce grâce à leurs ongles éffilés.

- Bonjour paresseux, quel est ce nouvel ami ?

- Ah, bonjour monsieur le tamarin empereur, je te présente Pickachu.

- Pika, mes hommages votre altesse, dit Pickachu en tirant sa révérence.

- Ah ah ah, rigole le paresseux, tamarin empereur est son nom, mais il n'est pas vraiment un empereur. Les hommes l'appelèrent comme ça car il ressemble à un de leurs empereur allemand qui vécu il y a très longtemps !

- Merci pour cette visite guidée, je pense que je vais maintenant continuer ma route un peu plus vers le Nord.

- Très bien, dit le paresseux, bon voyage et à bientôt !

Et Pickachu remonte dans son vaisseau, et s'envole en direction de l'Amérique du Nord. Après quelques heures de vol, Pickachu n'est plus très sûr de son chemin.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Je vais m'arrêter et demander mon chemin. Je vais aussi en profiter pour remplir ma gourde.

Il atterrit sur un lac.

- Bonjour, bienvenue à toi étranger.

- Bonjour, je suis Pikachu. Et toi qui es-tu ?

- Je suis un axolotl, une sorte de salamandre, et j'habite dans les eaux du Mexique.

- Le Mexique ! Est-ce que cela signifie que j'arrive dans le Nord ?

- Oui tu y es presque. Continue en direction du Nord, et tu y seras très bientôt.

- Je te remercie salamandre. A bientôt !

Sur ces mots, Pickachu, après avoir rempli sa gourde, remonte dans son vaisseau et s'envole vers le Nord. Sur son chemin, il voit d'immenses étendues grises, remplies d'immeubles et de routes...

- Oh, mais qu'est-ce que c'est que ça ?

- C'est ce que l'on appelle une décharge, lui répond son spatiodex. C'est là que les humains jettent toutes leurs poubelles.

- Que ça sent mauvais ! Que cela est moche !

- Oui, et il n'existe pas de véritable moyen pour s'en débarrasser.

- Tu veux dire que ça ne va pas disparaître ?

- Et bien non, cela prendra des milliers d'années.

- Qu'y a-t-il dans ces poubelles ?

- Que des choses fabriquées par les humains. Toutes ces choses fabriquées par des industries qui polluent l'air en dégageant des produits chimiques, ensuite, quand elles ne servent plus, on les jette. Parfois même, ces choses, comme les voitures par exemple, polluent aussi pendant qu'on les utilise !

- Mon dieu, mais que faut-il faire, Pika ?

- Il faut essayer d'acheter le moins possible de choses dont on a pas l'utilité, ou encore essayer de limiter le nombre d'emballages quand on achète de la nourriture et des produits. C'est aussi bien de privilégier des produits fabriqués grâce à des énergies vertes, qui respectent l'environnement.

- Pika, j'espère que les humains apprendront la leçon !

Maintenant Pickachu vole au-dessus d'immenses forêts vertes.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Je crois que je suis arrivé au Canada. Je pense que je vais m'arrêter un petit peu pour ramasser des fruits, avant de repartir sur ma planète.

Pickachu met pied à terre, et part à la recherche de glands et de noisettes tombées sur le sol.

- Mais que se passe-t-il encore ? Le sol bouge !

Tout d'un coup, une étoile rouge fait surface et vient se coller contre le visage de Pickachu.

- Bonjour toi, tu sens bizarre. Tu ne viens pas d'ici n'est-ce pas ?

- Qui es-tu ?

-Excuse moi, je ne me suis pas présenté. Je suis une taupe au nez étoilé, et j'habite dans la terre.

- Bonjour, je suis Pickachu, et je fais des provisions avant de repartir sur ma planète. Je cherchais quelque noisettes.

- Si tu veux mon avis, tu devrais plutôt ramasser des vers de terre, ils sont bien meilleurs !

- Pika, non merci ! Je crois qu'il est temps que je reparte maintenant, à bientôt l'ami !

- Bon voyage !

Et Pickachu repart, en direction de sa planète. Il survole l'Océan glacial Arctique, sur lequel flotte d'immenses blocs de glace : des icebergs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il peut aussi voir la banquise, et apercevoir des ours polaires, et des phoques.

   

- Tiens c'est bizarre, je crois que celui-ci a attrapé un gros rhume, Pika ! Il devrait prendre des vacances au soleil !

Oh regardez, des dauphins ! Mis ceux-là sont étranges, ils ont une corne à la place du nez.

Décidément, cette planète est remplie d'étranges créatures !

Et Pickachu s'envole de plus en plus haut, au milieu des étoiles, pour rentrer chez lui.

 

Commentaires (1)

1. replica watches nanna (site web) 21/08/2012

replica watches stores miami <a href="http://bigreplicastore.com/">replica u boat watches 55mm</a> replica chanel watches fashion yuppy replica watches complaints cheap wholesale chinese replica watches

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site